Molgam

Molgam®

Acide tiaprofénique

Composition :
Molgam® 100 mg : Acide tiaprofénique 100 mg. Excipients q.s.p 1 comprimé. Molgam® 200 mg : Acide tiaprofénique 200 mg. Excipients q.s.p 1 comprimé. Excipient à effet notoire : Lactose.

Propriétés :
Anti-inflammatoire non stéroïdien appartenant au groupe des propioniques, dérivé de l’acide aryl-carboxylique.

Indications :
Elles sont limitées chez l’adulte et l’enfant à partir de 15 kg, soit environ 4 ans, au : – Traitement symptomatique au long cours : • des rhumatismes inflammatoires chroniques ; notamment polyarthrite rhumatoïde, • de certaines arthroses douloureuses et invalidantes. – Traitement symptomatique de courte durée : • des poussées aiguës d’arthrose, de lombalgies, • des affections aiguës post-traumatiques bénignes de l’appareil locomoteur, • des dysménorhhées après recherche étiologique, • traitement des douleurs inflammatoires dans les domaines ORL (bouche, gorge, nez, oreille) et stomatologique.

Contre-indications :
Absolues : Antécédents d’allergie ou d’asthme déclenchés par la prise d’acide tiaprofénique ou de substances d’activité proche telles que AINS, aspirine. Ulcère gastro-duodénal en évolution. Insuffisance hépatocellulaire sévère. Insuffisance rénale sévère. Enfant de moins de 15 kg. Femme enceinte (4 derniers mois). Relatives: Autres AINS y compris les salicylés à fortes doses, anticoagulants oraux, héparine par voie parentérale, lithium, méthotréxate utilisé à des doses > 15 mg/semaine, ticlopidine, femme enceinte (5 premiers mois) ou qui allaite.

Mises en garde et précautions d’emploi :
Interrompre le traitement en cas d’hémorragie gastro-intestinale.
Prévenir le médecin en cas de : Antécédents digestifs, insuffisance rénale chronique, insuffisance hépatique, insuffisance cardiaque, insuffisance respiratoire, Asthme…

Effets indésirables :
Ce médicament peut entraîner chez certaines personnes des effets plus ou moins gênants : • Effets gastro-intestinaux: Troubles gastro-intestinaux de type nausées, diarrhées, vomissements, douleurs épigastriques, ulcères, perforations, colite hémorragique. • Réactions d’hypersensibilité: – dermatologiques : Rash; urticaire, prurit ; – respiratoires : La survenue de crise d’asthme peut être liée chez certains sujets à une allergie à l’aspirine ou à un anti-inflammatoire non stérodien ; – générales : Malaise général avec hypotension, œdème de Quincke, choc anaphylactique, aggravation d’urticaire chronique. • Effets sur le système nerveux central : Sensations vertigineuses rares, dans ce cas il faut avertir votre médecin. • Autres : – Rénaux : Insuffisance rénale réversible. – Urinaires : Des troubles urinaires : (cystalgie, dysurie et pollakiurie), une hématurie ou une cystite peuvent survenir. Ces troubles sont réversibles à l’arrêt du traitement.

Posologie : 
Comprimés : Adulte : Traitement d’attaque : 2 comprimés à 100 mg ou 1 comprimé à 200 mg 3 fois par jour soit 600 mg maximum par jour (de préférence au cours des repas). Traitement d’entretien : à partir du 4ème jour, il est possible de réduire la posologie à 3 ou 4 comprimés à 100 mg ou 1 comprimé et demi ou 2 comprimés de 200 mg par jour soit 300 ou 400 mg par jour. Enfant à partir de 15 kg : La posologie est de 10 mg/kg/j. Durée du traitement : Habituellement de 3 à 5 jours.

Présentations :
Molgam® 100 mg : Boîte de 10, 20 et 30 comprimés. Molgam® 200 mg : Boîte de 10 et de 20 comprimés.

Conservation : 
Ne pas laisser à la portée des enfants. A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.
Pour tout complément d’information, contacter les Laboratoires PHARMA 5.

Liste II.

This template supports the sidebar's widgets. Add one or use Full Width layout.