Clartec-supposedalparacetamol-quinolox

Clartec®

Loratadine

Formes et présentations :

Comprimés : – Boîte de 30. – Boîte de 15. – Boîte de 10.
Sirop : – Boîte de 1 Flacon de 60 ml. – Boîte de 1 flacon de 120 ml.

Composition :

Loratadine (DCI) 10 mg. Excipients q.s.p 1 comprimé.
Loratadine (DCI) 0,1 g. Excipients q.s.p 100ml.

Propriétés :

– Loratadine est un Antihistaminique sélectif des récepteurs H1 périphériques, d’action rapide et prolongée, compatible avec une prise quotidienne, par voie orale, dénué d’effets secondaires sédatifs et anticholinergiques aux doses thérapeutiques.

Indications :

– Traitement symptomatique de la rhinite saisonnière pollinique (Rhume des foins), de la rhinite apériodique, de certaines dermatoses allergiques (urticaire,…).
– Traitement symptomatique des urticaires aiguës de l’enfant.

Contre-lndications :

L’hypersensibilité à la loratadine ou à l’un des excipients du médicament.
Enfants de moins de 2 ans.

Effets indésirables :

Bouche sèche, fatigue, somnolence et céphalées sont exceptionnels.

Mises en garde et précautions d’emploi :

– L’innocuité et l’efficacité de la Loratadine n’ont pas été démontrées chez les enfants de moins de 2 ans.
Clartec® doit être utilisé avec précaution chez l’insuffisant hépatique sévère.

Grossesse et allaitement :

La loratadine n’est pas recommandée pendant la grossesse et durant l’allaitement.

Posologie et Mode d’emploi :

Enfants de 2 à 12 ans : 
Poids corporel > 30 kg : 10 mg de loratadine une fois /jour (2 cuillères-mesure de 5 ml de sirop).
Poids corporel ≤ 30kg : 5 mg de loratadine une fois / jour (1 cuillère-mesure de 5 ml de sirop).
Adultes et enfants au dessus de 12 ans :
10 mg une fois par jour soit 10 ml (2 cuillères-mesure de 5 ml) de sirop une fois par jour, soit 1 comprimé une fois par jour, de préférence le matin au petit déjeuner.


Supposédal Paracétamol®

Composition : 
Supposédal paracétamol nourrisson contient 100 mg de paracétamol, 10 mg d’extrait de grindélia et 5 mg d’extrait de Gelsémium par suppositoire.
Supposédal paracétamol enfant contient 250 mg de paracétamol, 20 mg d’extrait de grindélia et 10 mg d’extrait de Gelsémium par suppositoire.
Supposédal paracétamol adulte contient 500 mg de paracétamol, 40 mg d’extrait de grindélia, 20 mg d’extrait de Gelsémium et 40 mg d’essence de Niaouli par suppositoire.

Propriétés :
Antalgique périphérique, antipyrétique. Association de paracétamol, d’extraits de grindélia et de gelsémium (phytothérapie à visée antitussive) et d’huile essentielle de niaouli dans la forme adulte uniquement (traditionnellement considéré comme un antiseptique des voies respiratoires).

Indications : 
Traitement symptomatique des douleurs d’intensité légère à modérée (douleurs dentaires..) et/ou des états fébriles accompagnés de maux de tête, de courbatures.
Traitement antipyrétique au cours des affections bronchiques aigues bénignes.

Contre-indications :
• Allergie au paracétamol.
• Insuffisance hépatocellulaire
• Antécédent récent de rectites, d’anites ou de rectorragies.
Adulte : En cas d’antécédents d’épilepsie, tenir compte de la présence de terpènes dans la forme adulte uniquement.

Mises en garde et précautions d’emploi :
Mises en garde :
Pour éviter un risque de surdosage, vérifier l’absence de paracétamol dans la composition d’autres médicaments. La dose maximale de paracétamol par jour ne doit pas dépasser 80 mg/kg/jour chez l’enfant de moins de 37 kg et 3 g/jour chez l’enfant de 38 kg à 50 kg. Chez l’adulte et l’enfant de plus de 50 kg : la dose maximale du paracétamol ne doit pas excéder 4 g/jour. Avec les suppositoires, il y a un risque de toxicité locale, d’autant plus fréquent et intense que la durée de traitement est prolongée, le rythme d’administration élevé et la posologie forte. Les dérivés terpéniques peuvent abaisser le seuil épileptogène.
Précautions d’emploi :
Chez le nourrisson et l’enfant traités par 60 mg/kg/jour de paracétamol, l’association d’un autre antipyrétique n’est justifiée qu’en cas d’inefficacité. Prévenez votre médecin en cas de maladie du foie ou des reins et si vous prenez d’autres médicaments contenant du paracétamol. En cas de diarrhée, la forme suppositoire n’est pas adaptée.

Grossesse et allaitement :
Grossesse :
Le paracétamol, dans les conditions normales d’utilisation, peut être prescrit pendant toute la grossesse.
Allaitement :
En raison de la présence de terpènes dans la forme adulte uniquement, l’utilisation de ce médicament est à éviter pendant l’allaitement, dans la mesure où : ces médicaments ont une toxicité neurologique les données sur le passage dans le lait sont absentes.

Effets indésirables : 
Quelques rares cas d’accidents allergiques (simples rashs cutanés avec érythème ou urticaire) ont été observés et nécessitent l’arrêt du traitement. De très exceptionnels cas de thrombopénie, leucopénie et neutropénie ont été signalés pour la forme enfants et nourrissons. Irritation rectale et anale.

Posologie et mode d’emploi :
Posologie :
Chez le nourrisson et l’enfant, il est impératif de respecter les posologies définies en fonction du poids et donc de choisir une présentation adaptée. La dose quotidienne de paracétamol recommandée dépend du poids du nourrisson ou de l’enfant ; elle est d’environ 60 mg/kg/jour, à répartir en 4 prises, soit environ 15 mg/kg toutes les 6 heures.
Suppositoire à 100 mg : Réservé au nourrisson : 1 suppositoire à 100 mg, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 suppositoires par jour.
Suppositoire à 250 mg : Réservé à l’enfant : 1 suppositoire à 250 mg, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 suppositoires par jour.
Suppositoire à 500 mg : Réservé à l’adulte et à l’enfant à partir de 25 kg, 1 suppositoire à 500 mg, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 suppositoires par jour.
En cas d’insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 10ml/mn) l’intervalle entre 2 prises sera de 8 heures. Le traitement par la voie rectale doit être le plus court possible.
Mode dadministration :
Voie rectale.
Fréquence d’administration : Les prises systématiques permettent d’éviter les oscillations de douleur ou de fièvre. Chez l’enfant, elles doivent être régulièrement espacées, y compris la nuit de préférence de 6 heures et de 4 heures minimum.

Formes et présentations :
Supposédal Paracétamol Nourrisson® 100 mg : Boîte de 12 suppositoires.
Supposédal Paracétamol Enfant® 250mg: Boîte de 12 suppositoires.
Supposédal Paracétamol Adulte® 500mg : Boîte de 12 suppositoires.

Ne pas laisser à la portée des enfants.
Tenir à l’abri de la chaleur (maximum 25°).


Quinolox®

Ofloxacine

 

Formes et présentations :
Comprimés : Boîte de 10 et Boîte de 20.

Composition :
Ofloxacine (DCI)…. 200 mg. Excipients q.s.p…. 1 comprimé.

Propriétés :
– L’ofloxacine est un antibiotique de synthèse appartenant à la famille des fluoroquinolones.
Le spectre antibactérien naturel de l’ofloxacine est le suivant : 
– espèces habituellement sensibles : Escherichia coli, Citrobacter, Proteus mirabilis, Proteus indole +, Klebsiella, Enterobacter, Serratia, Salmonella, Shigella, Yersinia, Campylobacter jejuni, Campylobacter coli, Haemophilus influenzae et para-influenzae, Haemophilus ducreyi, Neisseria gonorrhoeae, Neisseria meningitidis, Branhamella catarrhalis, Staphylococcus aureus, Staphylococcus coagulase négative, Clostridium perfringens, Mycoplasma, Chlamydia trachomatis, Legionella.
– espèces habituellement résistantes : Bactéroïdes fragiles, Clostridium difficile, Listeria, Nocardia.
Les Staphylococcus aureus résistants à la méticilline sont généralement résistants à l’ensemble des fluoroquinolones.

Indications :
Elles sont limitées chez l’adulte au traitement des infections urinaires, gynécologiques, ostéoarticulaires, bronchiques et ORL (et intervient aussi dans le traitement des infections prostatiques).

Contre-indications :
– Allergie aux médicaments du groupe des quinolones. – Epilepsie. – Déficit en glucose-6-phosphate- déshydrogénase. Enfant de moins de 6 ans, en raison de la forme pharmaceutique. – Enfant-adolescent en période de croissance. – Antécédents de tendinopathie avec une fluoroquinolone. – Femme enceinte ou qui allaite.

Effets indésirables :
– Troubles digestifs : nausées, gastralgies, diarrhées, vomissements. – Manifestations cutanées allergiques. – Douleurs musculaires et/ou articulaires, tendinites. – Troubles neurologiques : céphalées, troubles de la vision, vertiges; exceptionnellement des hallucinations signalées chez les personnes âgées. – Augmentation modérée des transaminases et de la créatininémie.

Mises en garde et précautions :
– Eviter l’exposition au soleil et aux rayonnements UV pendant la durée du traitement en raison du risque de photosensibilisation. – L’ofloxacine doit être administrée à distance des anti-acides, à deux heures d’intervalle. La posologie doit être adaptée chez les sujets présentant une altération de la fonction rénale.

Posologie et mode d’emploi : 
Adulte : La posologie habituelle est de 400 mg/j, soit 1 comprimé le matin et 1 comprimé le soir . Dans certaines infections bronchiques, la dose est de 400 mg/j en une seule prise, soit 2 comprimés en une seule fois. Cette posologie peut augmenter selon la gravité de l’infection.
Enfant : 10 à 15 mg/kg/jour en deux prises quotidiennes sans dépasser 400 mg/jour en deux prises.

This template supports the sidebar's widgets. Add one or use Full Width layout.